Communication animale

Défilez vers le bas pour en lire davantage sur…
Vies antérieures des animaux – Soins à long terme – Soins énergétiques – Animaux décédés

Communication animale

Communication animale

La communication animale et les soins énergétiques sont possibles sur tous les types d’animaux, toutes les espèces, tous les âges, toutes les provenances…

Même si une communication animale seule peut parfois apporter certaines des réponses souhaitées, cela n’est hélas pas toujours le cas, c’est pourquoi il est très fortement conseillé de la combiner avec un autre type de soin (soin avec lecture et traitement de vie antérieure ou soin « humain-animal »), afin d’obtenir des résultats plus durables et consistants.

Parfois, parler ou donner un ordre ne suffit pas…

Par exemple, il ne suffit pas de dire à un animal : « Ne fais pas pipi ici ! » Il a besoin de comprendre pourquoi, consciemment ou inconsciemment, il urine ici et pas là, et il doit lâcher prise de la racine de son comportement qui le conditionne à agir de telle ou telle manière.

Les techniques utilisées combinent la communication animale aux soins énergétiques et visent à rechercher les émotions à la source de la problématique à résoudre, et les traiter pour que l’animal soit plus épanoui et pour améliorer les interactions avec son entourage humain et/ou animal.

Ceci permet notamment de libérer l’animal de troubles tels que des problèmes comportementaux ou des douleurs physiques. Même si les soins proposés ne remplacent pas une consultation vétérinaire, ils permettent de travailler sur la facette émotionnelle, complémentaire à la facette physique, qui, pour sa part, est abordée par le vétérinaire. Rappelons que la communication animale n’est pas une science exacte et qu’aucun résultat ne peut malheureusement être garanti, même si le maximum d’efforts est déployé à chaque séance.

Les soins se pratiquent à distance (avec la même efficacité que des soins prodigués au cabinet), car plus l’animal est dans un contexte habituel pour lui, et plus il sera détendu pour le soin et pour confier ses problématiques. Dans ce cas de figure, le compte rendu se déroule par téléphone ou via skype.

Il est demandé de ne fournir aucune information sur l’animal (ou sur sa relation avec le gardien) avant le début du soin. C’est-à-dire aucun détail de sa vie, de son comportement, de sa problématique, de ses liens avec son entourage, ni aucune photo.

En effet, afin d’aller rechercher la source des problèmes, je procède à une lecture en toute neutralité, qui explique en général la raison de la problématique à traiter. Ceci implique que l’âme de l’animal peut s’exprimer librement et indiquer justement les blocages inconscients, qui sont généralement plus consistants que les problèmes manifestes.

L’entretien téléphonique, qui survient à mi-parcours (après environ 10-15 minutes de communication), permet au gardien de dire quelle est la problématique de l’animal, et si la première partie de la communication ou des soins lui parlent. Le but ici est de mieux comprendre les liens et de cibler au mieux la suite du soin. Ensuite, la communication se poursuit, avec le propriétaire qui peut poser des questions « en direct » à l’animal à mesure que le soin progresse.

Même si tous les efforts sont déployés pour donner le maximum de résultats, il arrive parfois qu’un seul soin ne suffise pas, et qu’il soit nécessaire d’envisager un suivi (par exemple avec des petits soins à long terme de 20-25 minutes chacun) et/ou de traiter les autres animaux de la maisonnée avec lesquels l’animal est en contact. Car s’il y a un conflit entre plusieurs animaux, tous ont une part de responsabilité. De plus, l’humain qui est confronté à cette situation qui survient sous ses yeux a lui aussi une implication, soit par effet miroir, soit par effet témoin. C’est pourquoi de plus en plus de personnes souhaitent faire des séances combinées « humain-animal », afin de pouvoir justement se traiter elles-mêmes en même temps que leurs animaux, et ainsi mieux comprendre la globalité au sein du foyer, mais aussi donner plus de chances de résultats par ce travail d’équipe.

Vies antérieures des animaux

Vies antérieures des animaux

Les animaux, tout comme les êtres humains, transportent avec eux leurs bagages karmiques, parfois bien lourds… Un simple vecteur d’information tel qu’une odeur, un bruit, une luminosité, une couleur, peut suffire à réactiver une mémoire dormante ; et en la réactivant, les émotions non digérées d’alors remontent à la surface.

Les mémoires de vies antérieures conditionnent aussi bien les humains que les animaux à vivre certaines douleurs, émotions négatives, etc. Aller rechercher dans le passé permet de traiter la racine du problème, et pas seulement les symptômes réapparaissant à chaque rechute.

Les résultats sont généralement plus efficaces et durables qu’avec un soin énergétique simple, car le fait de replonger dans le passé contribue en quelque sorte à « tarir la source » des émotions négatives, afin que cette source ne puisse plus alimenter le présent de l’animal. Bien sûr, par conséquent, il peut arriver que les résultats agissent à retardement ou en décalé.

L’approche par les vies antérieures a également l’intérêt de permettre aux animaux et aux humains de voir les choses sous un autre angle, car en se voyant dans la vie passée, certains se disent : « C’est moi, mais ce n’est pas moi », et donc un meilleur recul peut prendre place, utile pour créer le détachement émotionnel des situations douloureuses pour justement briser les schémas répétitifs.

Afin de privilégier la qualité des soins, les traitements de vies antérieures ne sont proposés qu’à partir d’une durée de minimum 1h par animal. En effet, il ne s’agit pas simplement de voir les vies antérieures, il s’agit également (et surtout !) de les traiter pour éviter que les schémas douloureux se reproduisent. 

Soins à long terme

Soins à long terme

Les soins à long terme permettent de suivre l’animal sur 3 semaines, avec des petites « injections de rappel » (3 soins à distance de 20 minutes, à raison de 1 soin par semaine), pour renforcer les effets des soins prodigués, soutenir l’animal et l’encourager en l’aidant à surmonter d’éventuels risques de rechutes. Il s’agit là d’une sorte d’« extension » à un autre soin (par exemple après un soin incluant les vies antérieures).

Le compte rendu de ces soins de rappel se fait par mail.

Remarque. Même si vous pouvez bien entendu formuler des questions complémentaires par mail en vue du prochain soin de suivi prévu, il est recommandé de focaliser le soin (un problème après l’autre) plutôt que de bombarder l’animal de questions. Le temps passé à répondre à des questions est du temps que je pourrais passer pour lui faire un soin peut-être plus approfondi…

C’est pourquoi je recommande de poser par mail les questions vraiment cruciales, ou alors de donner des nouvelles constructives qui pourraient aider à mieux focaliser le soin suivant.

Soins énergétiques

Soins énergétiques

Tout comme nous, les animaux ont leurs chakras, qui peuvent se charger ou s’affaiblir lors des chocs émotionnels ou physiques.

Ces soins consistent donc à aller chercher les blocages, les émotions enfouies de l’animal, et à rééquilibrer ses énergies et ses chakras, ainsi que traiter ses organes (énergétiquement parlant) ou toute autre partie du corps affaiblie énergétiquement. D’autres techniques sont également utilisées pour traiter l’animal et sa problématique.

Ce soin n’est pas très demandé seul, même s’il peut ou pourrait aider l’animal ; il est surtout utilisé de concert avec une communication animale et avec un soin par les vies antérieures pour l’animal, parfois combiné au soin pour l’humain.

Animaux décédés

Animaux décédés

Il est également possible de communiquer avec un animal décédé. Cela ne permet bien sûr pas de le ressusciter, mais la communication peut aider les propriétaires à faire le deuil et à mieux comprendre les raisons qui ont conduit à ce décès (par exemple si l’animal est mort d’une manière brutale ou subite).

En traitant l’animal, notamment avec des vies antérieures, cela peut aussi lui permettre de lâcher certains blocages, afin de lui éviter d’avoir à les rematérialiser dans une incarnation future.

Une réponse sur “Communication animale”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :