Voyages dans la globalité

Voyages dans la globalité

Dans mes communications animales, je pars du principe que le potentiel de ressenti des animaux est identique à celui des humains, c’est-à-dire que je considère que les animaux peuvent ressentir le même éventail d’émotions que les humains, ainsi que la même profondeur desdites émotions. Je ne censure donc aucune information émotionnelle provenant de l’animal, ce qui lui permet généralement de se sentir plus en confiance, mieux compris, et donc plus apte à montrer ce qui ne va pas en lui et qui conditionne ses problématiques.

Pour certains animaux, parfois, les émotions sont même plus vives que chez certains humains, car un animal n’a pas la possibilité de prendre le téléphone pour appeler un ami s’il se sent seul ou triste.

Cette perspective me permet par conséquent d’être plus pointue lors des séances « humain-animal », car alors il devient plus aisé d’établir des parallèles entre ce que l’animal ressent, et ce que l’humain ressent dans sa vie, ou a ressenti à un moment ou à un autre de son existence.

Nous savons que nous sommes constamment en proie à des schémas répétitifs de notre enfance.

En partant du principe que les animaux sont un peu comme nos enfants (puisque nous nous occupons d’eux comme tels), alors de nombreux schémas peuvent survenir dans la maisonnée, qui sont des sortes de « copier-coller » de notre propre historique durant notre enfance ; sauf qu’alors, ce sont nos animaux qui jouent le rôle des enfants, et nous le rôle des parents.

Lors des consultations, il ressort en permanence des éléments montrant à quel point la problématique de l’animal est corrélée au vécu de l’humain ou des humains alentour.

Dès lors, il ne suffit donc pas de dire à l’animal : « ne fais pas ceci » ou « ne fais pas cela », car ce n’est alors que la bouche qui parle, mais pas la signature énergétique du propriétaire.

Imaginez que vous manquez de confiance en vous et n’osez pas aller vers les gens, et que vous dites à votre animal de compagnie : « Ne sois pas timide, viens donc voir mes amis, viens les saluer ! » Votre animal vous entendra, mais il captera également votre propre timidité, qui fera alors une résonance avec son propre manque de confiance en lui, voire sa propre méfiance. Au final, il risque donc de ne pas vous obéir. Mais plutôt que d’en conclure qu’il n’écoute rien, n’obéit pas ou que la communication animale ne sert à rien, il est possible de chercher en soi ce qui a induit l’animal à ne pas obtempérer.

De cette manière, il se pourrait que vous réalisiez que vous êtes effectivement timide, mais que cette timidité provient du fait que durant votre enfance, vos parents, par exemple, vous demandaient toujours de venir saluer leurs amis et que vous n’osiez pas, par peur du regard des autres, découlant peut-être de la brusquerie d’un invité qui vous avait intimidé ou dit une parole blessante. Or, si vous avez imprimé une telle base de données, alors inconsciemment, vous projetterez la notion « les enfants n’osent pas venir saluer les invités des parents ». Et vu que votre animal peut être comparé à votre enfant et que vous pouvez donc être associé au rôle de parent, alors vous risquez de reproduire la scène à chaque fois que vous aurez des invités. Sauf qu’alors, vous ne serez plus dans le rôle de vous-même enfant, mais dans le rôle de vos parents ; et c’est donc votre animal qui interprétera le rôle de vous-même enfant.

Ce n’est donc pas exclusivement la faute de l’animal ou exclusivement votre faute : vous êtes tous cocréateurs des situations vécues ensemble en fonction de vos historiques et blessures personnels. Mais ces schémas peuvent être corrigés.

En travaillant conjointement sur vous et sur votre animal, afin de générer une synergie thérapeutique, l’un et l’autre pouvez aussi vous motiver pour guérir. Et plutôt que de vous trouver dans des situations où vous dites inconsciemment à votre animal « fais ce que je dis, mais pas ce que je faisais », alors vous pourrez dégager une signature énergétique disant « fais ce que je dis et ce que je fais, s’il te plaît ».

Ces séances se passent en général au cabinet, sans l’animal, et permettent de travailler en profondeur sur les blocages humains corrélés aux effets miroir mis en lumière avec la communication animale.

Les séances combinées « humain-animal » durent de 3 à 6 h : le temps reste extensible selon la décision du patient, en fonction de ce qu’il souhaite approfondir.

Ces séances se font au cabinet (sans l’animal) ou via skype. Il s’agit en fait d’un soin pour humain ou pour animal, avec une sorte d’«extension» relative au lien avec l’autre.

Durant ce laps de temps, le patient humain est guidé à travailler sur lui (enfance et, s’il est ouvert à la réincarnation, sur ses vies antérieures également) pour corriger ses programmations inconscientes entravantes. Pour la partie de communication animale, le patient a le choix : soit je travaille moi-même avec l’animal et donne le compte rendu au fur et à mesure ; soit je guide le patient en régression pour que nous allions ensemble explorer le maximum de pistes possibles entre lui et son animal.

Effet miroir

Les animaux jouent parfois le rôle de « signaux d’alarme » pour mettre en lumière certains problèmes du propriétaire. Ou alors, la problématique de l’animal fait résonance avec une problématique que le patient rencontre lui-même également dans sa vie.

Dans ce genre de cas, traiter seulement l’un ou l’autre des partis concernés ne règle généralement que la moitié du problème…

Très efficace, ce soin agit sur les liens entre les deux êtres (qui sont généralement intimement connectés) et permet donc de dénouer les problèmes encore plus profondément.

Par ailleurs, le fait que tous deux se prennent en main donne généralement une bonne « synergie thérapeutique » dans la maisonnée, et ceci peut généralement déboucher sur le fait que l’un encourage l’autre, comme lorsque deux personnes vont faire du fitness ensemble pour s’entraider en se motivant mutuellement.

Prix

Bien entendu, si la séance se termine avant la fin du temps réservé, alors seul le temps passé effectivement au cabinet (ou sur skype) reste dû.

Durée : à choix entre 3h et 6h
(il est possible de réserver aussi des durées intermédiaires, comme « 3-4h » ou « 4-5h »)

Plus d’informations sur la page Prix.


Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Quitter la version mobile
%%footer%%